Fuir

20141107-025018.jpg

To read this article in English : http://wp.me/p322uu-nZ

Fuir comme on se suicide
Fuir parce que chaque matin, aucun autre choix n’est possible
Fuir parce qu’il y a des vides que plus rien ne peut remplir
Fuir et s’enfermer dans une boucle du temps
Fuir parce que le silence est sourd
Fuir parce que l’amour est un monde parallèle
Fuir et se fondre dans le flou, par commodité
Fuir et s’oublier parce que plus rien n’a d’importance
Fuir et se retourner au son d’une voix. Mais non…
Fuir et jouer la comédie quand on se moque de tout
Fuir et se rendre utile en attendant la fin
Fuir et puiser la force dans le futile et le beau
Fuir, aimer sans retour autre que les certitudes du passé
Fuir mais continuer, sans trop savoir comment ni pourquoi
Fuir et arrêter d’exister
Fuir et mourir tous les jours par solidarité

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :