Voyage dans le temps

20131205-162434.jpg

To read this article in English : Travel in time

Nous débattions avec mes amis sur l’existence des trous de ver permettant de communiquer entre plusieurs univers parallèles et permettant ainsi au passé, au présent et au futur de coexister. Pour tout vous dire, j’étais sceptique. Mais il est inutile de prendre des trous de ver pour voyager dans le temps. Personnellement il m’a suffi de prendre le metro parisien. Depuis deux semaines, je travaille dans des bureaux qui ont dû être meublés entre les années 1970 et 1980. Des sièges trop énormes aux dossiers trop carrés, des rideaux de couleur ocre, un mobilier qui n’est pas suffisamment design pour être qualifié de vintage. Disons-le: c’est tout simplement passé de mode. Et la pépite dans tout ce décor qui a mal vieilli, c’est une salle de réunion, une reproduction parfaite du bureau de JR Ewing, avec une vue imprenable sur la Défense, des sièges en cuir fin de couleur un peu trop caramel pour notre époque, des placards que je soupçonnais de contenir du whisky et des cigares, et une belle plaque en marbre en dessous. Peut-être que mon rendez-vous de 10 heures a surpris mes pensées car je chantonnais le générique de Dallas à son arrivée…

Et tout est à l’image de cet aménagement démodé: la façon de travailler (qui rappelle beaucoup la maison de fous des 12 travaux d’Asterix et son légendaire formulaire A-38), le matériel…

Quelle ne fut pas alors ma surprise de voir l’informatique insister pour m’installer un boîtier pour que je me connecte de manière biométrique, chose que je n’ai jamais vue encore chez aucun de mes clients worldwide? Peut-être est ce la chose qui les raccroche au présent? Dans tous les cas, je me suis amusée à recommencer plusieurs fois mon Login biométrique. C’est quand même sympa d’être en 2013…

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :