Vendredi soir à Longchamp

To read this article in English : Friday night at Longchamp

Bako Rambini - longchamp

Après trois semaines d’immersion dans le monde des fruits et des légumes bio et l’apparition tant espérée des premiers rayons de soleil à Paris, j’ai eu terriblement envie de célébrer mon tout nouvel engouement pour le naturel, dans le vert. Vendredi soir, mes copines et moi sommes donc allées à la soirée Longchamp. Bon okay, on aurait pu faire plus roots mais je trouvais que c’était la transition parfaite.

Ce fut léger, aérien, drôle, agaçant…

–          Vendredi  11h – Moi, à la réservation Longchamp au téléphone :

« Bonjour Madame, je vous appelle pour confirmer notre table pour 4 à 21h »

–          Vendredi 11h30 – Moi à mes copines X et Y :

« C’est bon pour ce soir, nous avons une résa à mon nom pour 21h »

–          Vendredi 12h15 – Texto incendiaire de ma copine X :

« C’est trop tard L »

–          Vendredi 13h – Moi, à la réservation Longchamp au téléphone :

« Re-Bonjour Madame, je vous ai appelée ce matin, finalement j’aimerais avancer ma réservation à 20h »

–          Vendredi 13h20 – Texto de ma copine X :

« Et tu penses qu’il y a un parquet ou c’est de la terre ? c’est pour savoir si je porte des talons, je ne sais pas quoi mettre »

–          Vendredi 14h – Moi, à la réservation Longchamp au téléphone :

Re-Bonjour Madame, une des convives voulait savoir si nous pouvions porter des talons ou si c’était déconseillé. Il y a un parquet ?

–          Vendredi 14h05 – Texto de ma copine Y :

« Pour ce soir, Z ne va pas venir finalement. »

–          Vendredi 14h10 – Texto de ma copine Y:

« J’ai appelé Longchamp et je leur ai dit que c’était pour 3. »

–          Vendredi 19h00 – Texto de ma copine X :

« Viens me chercher à Esplanade »

–          Vendredi 19h03 – Moi à ma copine X :

« Euuuuh…non ? »

–          Vendredi 20h25 – Dialogue avec la réservation au téléphone :

Moi : Re-Bonjour Madame, c’est encore moi…(ça y est, nous sommes les meilleures potes du monde, je n’ai même plus besoin de dire qui je suis) nous sommes perdues…

La dame à la réservation : que voyez-vous ?

Moi :….euh….(c’est simple il y avait une route et des arbres) ….

–          Vendredi 20h30 – Moi, à la réservation Longchamp au téléphone :

Re-Bonjour Madame, alors nous sommes passées devant mais le portail est fermé

–          Vendredi 20h40 – Moi, enfin sur place, vitre de la voiture baissée, au voiturier du Longchamp :

« Monsieur, mes copines et moi avons de très très hauts talons, vous pourriez nous déposer devant s’il vous plait ? »…sourire, sourire, battements de cils, battements de cils…

Le voiturier : bon okay.

–          Vendredi 20h45 – Dialogue avec l’accueil

Une hôtesse à l’accueil : «Bagatelle bonjour…euh pardon…(Ben ouais….oups, quoi) Longchamp bonjour…Pouvez-vous me donner votre nom s’il vous plait ?

Moi : Je m’appelle Bako Rambini

Une autre hôtesse qui arrive de loin : Ah c’est vous que j’ai eue au téléphone ?

Moi, Grand sourire le moins embarrassé possible : euh, oui, comment avez-vous deviné ?

–          Vendredi 23h00Moi, à mon voisin de table sur les bienfaits de la méditation :

Ah mais j’ai lu le pouvoir de l’intention. Ça m’intéresse…Quel rapprochement fais-tu alors entre les écrits de wayne Dyer et la philosophie ?

–          Samedi 04h35 – Dialogue avec un voisin de table du carré VIP :

Le voisin : Je te serre de la vodka ?

Moi : mmmmmh, elle est bio ou pas ?

–          Samedi 10h00 – Dialogue avec mon acuponcteur :

L’acuponcteur : Vous somatisez. Vos nerfs sont très fatigués. Vous devez dormir plus.

Moi : Les yeux bouffis par le manque de sommeil et une allergie due aux  quelques heures à ce que j’appelle la campagne:mmmmm…

L’acuponcteur : Je vais vous mettre les aiguilles et vous allez vous allonger 45 minutes.

Moi : mmmmm…ça vous dérange si je dors ?

L’acuponcteur : non, non, au contraire. Vous voulez une couverture ? En revanche après, je vous tatouerai la tête pour retrouver le point. Et vous reviendrez la semaine prochaine.

Moi : (Et moi qui cherchais un endroit pour faire la sieste le midi…)

Samedi 11h00 Sous le soleil avec un tatouage de l’acuponcteur sur le cuir chevelu, je reçois les premières photos de soirée des filles et je me dis que j’ai de la chance d’avoir des copines aussi choutes et que la vie est étrangement belle.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :