Le 1er mai parisien dans l’indolence

To read this article in English : Lazy Labour Day in Paris

Rire aux éclats et faire la folle avec mes copines au Pershing Hall
Parler anglais avec un Français et m’exclamer « ah mais tu parles français? »
Négocier des tables pour l’anniversaire de ma copine entre deux coupettes au téléphone
Rentrer à une heure du matin et recevoir mon premier muguet sur les Champs
Faire la grasse matinée, me réveiller en sursaut en pensant être en retard et me rendormir avec délectation
Traverser Paris en scooter avec un ami en parlant cinéma
Faire une blague de mauvais goût sans faire exprès à des passants un peu bourgeois en demandant le chemin pour aller au « cul de poule » rue des Martyrs
Parler de l’exemple du modèle économique allemand en dégustant le saumon du « cul de poule »
Négocier des entrées pour mes copines pour une soirée mystère
Me vautrer dans les fauteuils du « cul de poule »
Dire merci pour mon deuxième muguet
Me concentrer pour ne pas travailler en me disant qu’il faudrait pourtant que je travaille sur mes créas

20130502-012523.jpg

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :