Tant qu’il y aura la couture

To read this article in English: As long as I design

…lignes thérapeutiques, volumes salutaires.

Le crissement doux et apaisant d’un crayon de couleur sur une feuille de papier. Le son régulier d’une aiguille qui perce imperturbablement le tissu. La sensation de la toile qui plie docilement sur mon doigt.

La recherche du volume parfait…met le bruit des pleurs en sourdine. Couture amnésique, qui me convainc que plus rien d’autre n’existe…car aussi longtemps que je me concentrerai sur elle, elle me promettra l’anesthésie, la délivrance à travers sa beauté.

20130429-134856.jpg

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :