Rien ne se perd, rien ne se crée. Tout se transforme.

To read this article in English : http://wp.me/p322uu-4g

A chaque couture, c’est mon coeur qui parle. Avec sincérité et maladresse parfois. La création est une Introspection lucide qui me force à explorer mes zones d’ombres les plus noires et à chercher le salut dans des volumes de plus en plus confus. Recherche qui m’ampute même parfois de mes propres idees et de mes propres mots.

Comment traduire le deuil d’un grand amour? Au début, c’est le gouffre, le néant. Puis quand les larmes se tarissent revient peu a peu le langage des mains, qui au contact du tissu s’animent, expriment et confient au vêtement leurs plus beaux souvenirs.

Des souvenirs qui ont sa voix, un goût de rire, d’amour et de soleil.

Le deuil est une source inépuisable d’énergie créative. Je vous invite a voir cette belle vidéo de Julie Burstein pour TED au sujet de la créativité.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :